fbpx

Être indépendant, c’est traverser le désert

par | Avr 18, 2022

Traverser-le-désert

Je ne vais pas te mentir, et tu le sais déjà, être indépendant c’est difficile

Être freelance et créer sa propre activité, c’est loin d’être une balade de santé

Ça ressemble d’ailleurs plutôt à une traversée du désert 

Même avec tous les contenus qui existent sur le sujet, ça reste un challenge de tout créer pour soi

Il y a tellement de sujets à maîtriser, de choses à découvrir, de compétences à développer, ..

Des choses qui peuvent être excitantes et fascinantes, et en même temps prendre une immense place dans nos vies

Parfois au détriment des autres choses qui sont importantes pour nous…

😰 Et peu importe la quantité de contenus consommés et d’informations apprises, il y a toujours un nouveau défi, un nouveau challenge

Le truc qu’on n’avait pas anticipé, et face auquel on n’est pas encore armé, qui vient nous barrer la route

Ces évènements qui peuvent nous paralyser et nous donner envie de faire l’autruche, de fermer les yeux

Parfois même de disparaître complètement et ne plus jamais donner de nouvelles

Et tu sais ce qui rend tout ça d’autant plus difficile ?

👉🏻 Le fait que face à tous ces challenges, ces problèmes, ces nouveaux défis qui se présentent chaque jour, on soit intrinsèquement seuls !

Encore plus par les temps qui courent…

Pas de collègue qui vit la même chose que nous

Pas de voisin de bureau

Notre conjoint, notre famille et nos amis qui sont certes bien intentionnés mais ne peuvent pas vraiment comprendre ni aider

On est seuls face à nos problèmes

Seuls face aux réponses parfois incendiaires de nos clients

Seuls face aux galères administratives

Seuls face à nos peurs, nos angoisses et nos frustrations

Si seuls, que la seule voix qui nous accompagne c’est celle dans notre tête

Et avouons-le, elle nous enfonce souvent plus profond encore dans ce qui ne va pas…

Dans la traversée du désert qu’est l’indépendance, quand le soleil est si chaud qu’il nous brûle, qu’on ne voit que du sable à perte de vue sur l’horizon, et qu’on arrive au bout de nos forces, c’est la solitude qui nous anéantie 😭

Le moment salvateur de la rencontre de son entourage 🙏🏻

Cette solitude je l’ai moi-même vécue..

Quand je me suis lancé en freelance en 2016, on m’a pris pour un ovni.

Mes amis autour de moi se préparaient à postuler pour « leur job de rêve » : marques de luxe, cabinets de conseil, agence de publicité, grands distributeurs, …

Je me souviens de nos cours à l’Université où on nous coachait pour faire les meilleurs CV et les meilleurs entretiens possibles.

À la première heure du module, j’ai levé la main pour poser une question :

💬 « Et si on sait déjà qu’on veut être à notre compte et pas passer d’entretiens ? »

💬 « Ah.. On n’a pas l’habitude d’avoir le cas. Vous êtes sûr que ce ne serait pas plus pertinent de faire quelques années en entreprise avant de vous lancer ? »

C’est la réponse que tout le monde me donnait : mes profs, mes amis, la directrice de l’agence où j’effectuais mon apprentissage, …

🤥 J’avais l’impression d’être l’intrus de la bande. Celui qui ne pensait pas comme les autres. Le gars « bizarre » dans le groupe « normal ».

À tel point que pendant des mois je n’acceptais plus aucune proposition d’apéro ou de sortie.

J’ai cru par erreur qu’en me concentrant uniquement sur moi et mon travail ce serait « mieux ».

Mais je me suis grandement trompé : j’étais seul face à tous les défis de l’aventure indépendante.

Par chance, quelques mois plus tard je rencontrais la personne qui deviendrait en quelque sorte mon mentor.

Quelqu’un qui était passé par toutes les phases de « la voie toute tracée » – salarié puis directeur puis fondateur d’agences – et qui avait finalement, après toutes ces années d’expérience, avait choisi la voie de l’indépendance.

À ses côtés j’ai appris énormément, j’ai rencontré d’autres personnes qui voyaient le monde et le travail comme moi, et j’ai créé mon tout premier entourage de gens comme moi. Des personnes qui ne veulent plus subir leur travail, mais le façonner à leur image.

👉🏻 À partir de ce moment, plus rien n’a jamais été pareil.

Créer une oasis dans le désert de l’indépendance 🏝

M’entourer de mes semblables a eu l’effet d’un électrochoc dans mon activité.

C’est à partir de ce moment où tout s’est accéléré.

👉🏻 J’ai tellement appris – sur moi, mon métier, mon travail, …

👉🏻 J’ai décroché de nouvelles missions, parfois en équipe avec les personnes que j’admirais autour de moi.

👉🏻 J’ai réalisé des choses dont je n’osais que rêver auparavant, grâce à la puissance du groupe

Bref, j’ai grandi dans tous les sens du terme.

Et en voyant l’effet que ça a eu sur moi et sur mon activité, une conviction est née en moi.

🚀 Le vecteur de développement le plus puissant pour notre vie d’indépendant, c’est les personnes qui nous entourent.

(Et sachant ça, tout indépendant a le devoir de se forger un entourage au service de sa croissance).

Mais c’est là où je me suis rendu compte que ce n’est pas si facile.

Que malgré l’effervescence sur le sujet de l’indépendance, les connexions ne se font pas encore véritablement.

Que beaucoup de freelances traversent encore le désert seul, sous le poids de tous les défis que ce mode de vie et de travail amène.

À force de l’observer, et d’en voir les conséquences, j’étais décidé à agir.

👊🏻 C’était ma responsabilité que de créer une oasis dans le désert de l’indépendance.

Il y a communauté, et communauté

Pendant des mois et des mois, j’ai observé les plusieurs centaines d’indépendants que j’ai rencontrés, interviewés ou formés pour comprendre leur rapport à leur entourage.

Je me suis plongé dans d’innombrables recherches sur le sujet, je me suis immergé dans des communautés existantes, et j’ai commencé à forger ma vision.

Et tu sais ce que j’ai vu ?

😨Des dizaines et des dizaines et des dizaines de soi-disant « communautés », mais qui en vérité étaient loin de l’être.

Tu sais, les groupes Facebook que tu rejoins plein d’espérance, avant de te rendre compte qu’il est très difficile de s’intégrer, que la plupart des personnes sont là pour « prendre » et qu’il n’y a pas de vraies interactions. 

Ou encore ceux qui ont été créé dans le seul but de rassembler des personnes à qui vendre quelque chose, et qui n’ont donc aucun vrai fond.

Je suis sûr que tu as déjà vécu ça toi aussi.

On cherche un groupe, il ne se passe pas grand-chose et on recommence.

J’ai compris avec le temps que ce qu’on entend par « communauté » n’a que peu de fond.

Pourtant quand dans ma tête j’employais ce terme de « communauté », je voyais tellement plus grand, tellement plus profond.

Une véritable expérience de cohésion, de rencontre et de croissance commune.

👉🏻 C’est pour créer ce nouveau standard de communauté que j’ai conçu Inside Freelancing.

L’oasis dans le désert dont les indépendants avaient cruellement besoin.

Pour que tu puisses avancer avec fluidité et simplicité dans ton aventure en t’entourant de tes semblables.

Pour que tous ensemble, on s’accompagne dans notre croissance commune.

Si tu veux rejoindre l’aventure et faire partie de cette belle famille d’indépendants, tu peux découvrir tout ce que l’accompagnement communautaire que je propose peut t’apporter 

Inside Freelancing